Mensuel

Ouverture

Ouverture à quatre voix

Nous sommes heureuses d’ouvrir, chères lectrices et chers lecteurs, le 147e numéro du Mensuel. Nous tenons à remercier la précédente responsable, Claire Duguet, pour le travail soutenu qu’elle a réalisé avec son comité éditorial, et pour la transmission qu’elle nous a faite durant l’année qui vient de s’écouler. Nous avons ensemble décidé de réaliser un « tuilage », comme on le dit d’une technique de chant, avec notamment le séminaire Champ lacanien de l’année dernière sur « Inégalités ». Il nous tenait à cœur de faire ce pont au moment de la permutation.

Le Mensuel est plus qu’un témoignage du travail de notre communauté, il reflète les échanges qui ont lieu entre ses membres, et là où en sont les élaborations. Les publications sont à cet égard une partition, un instrument de travail pour penser la psychanalyse et donner corps au Champ lacanien et à son École. Cela ne pourrait pas se faire sans la présence de nos collègues qui ont accepté avec beaucoup d’enthousiasme de faire partie de la nouvelle équipe éditoriale.

Au moment même où nous vous écrivons, le thème du séminaire Champ lacanien « Ce qui nous tombe dessus » est en pleine résonnance avec l’actualité. Et lorsque ce Mensuel de janvier vous parviendra, en cette période où les rencontres sont difficiles, nous espérons qu’il transmettra notre désir de poursuivre ensemble cette partition à plusieurs voix, dans la voie du champ qui nous réunit. Nous vous adressons nos meilleurs vœux pour 2021.

Le bureau de l’EPFCL-France 2021-2022

Pdf du Mensuel

Sommaire

Ouverture

Séminaires Champ lacanien

« Ce qui nous tombe dessus »

Premiers événements de corps

« Inégalités »

« Que reste-t-il de la névrose en psychanalyse ? »

D’un pôle à l’autre

Et entre-temps…

Arts et psychanalyse

Hommage

Fragments

Bulletin d’abonnement
Anciens numéros