Présentation

« Tu peux savoir » est le nom du site du pôle 9 Ouest de l’École de Psychanalyse des Forums du Champ Lacanien. Nous l’empruntons à Jacques Lacan, qui traduisit ainsi la formule latine Scilicet  dont il faisait en 1968 le titre de la revue de psychanalyse de l’École freudienne de Paris. « A qui ce tu s’adresse-t-il ? », demandait-il dans son introduction. C’est en effet dans le tu de la question, que gît la réponse, hier comme aujourd’hui.

Suite

Tu peux savoir

Tu restes avec nous ?

Je vous parlerai ce matin de l’expérience singulière qui fut la mienne au printemps dernier, lorsque le service de médecine dans lequel j’exerce au sein d’un centre hospitalier, a vu son secteur d’hospitalisation intégralement transformé en unité Covid durant 5 semaines. Davantage mobilisée dans ma pratique auprès de l’équipe médico-soignante pendant cette période, je tenterai de déplier comment être psychologue clinicienne dans ce service s’est décliné autrement dans cet intervalle de temps et les questions que cela a soulevé pour moi.

Habiter le vêtement

J’ai extrait mon titre d’une remarque que Lacan fit en Avril 1976 à l’occasion d’une présentation clinique. Commentant ce qu’une femme venait de lui confier concernant son rapport particulier au vêtement, il énonce ceci : « Elle n’a pas la moindre idée du corps qu’elle a à mettre dans cette robe. Il n’y a personne pour habiter le vêtement[1] ». La formule m’a arrêté en raison de son équivoque, le terme d’habit signifiant dans la langue française un vêtement, en même temps qu’il renvoie à la dimension de l’habitacle. Plus précisément, l’étymologie du terme d’habit reconduit au latin habitus, qui signifie manière d’être.

Faut le temps

Au thème de l’urgence, je proposerai d’articuler une formulation de Lacan qui pourrait lui apparaître contraire : « Faut le temps ». Plus précisément : « Faut le temps de se faire à être[1] », ainsi qu’il l’écrit dans Radiophonie.

Toutes les publications

Coup d'oeil

« Quel coup d’œil pouvons-nous jeter sur la subjectivité d’aujourd’hui ? »

« Subjectivité est un terme qui laisse entendre une interprétation particulière, s’opposant au dit « objectif ». La subjectivité est singularité qui sépare, voire l’expression de l’originalité de chacun – plasticien, cinéaste, écrivain, poète, metteur en scène, etc. Cette rubrique ne visera pas à établir un catalogue de ces expressions orphelines, mais à maintenir vivantes les questions inhérentes à la subjectivité. » Tel est le point d’origine de la rubrique et qui fait son actualité.

Il vous est ainsi proposé d’écrire un court texte à propos d’une œuvre, d’un livre, d’une exposition, d’un artiste… une écriture singulière, comme ça, venue d’un effet de surprise. Le comité Coup d’Œil poursuit cette démarche en introduisant une nouveauté : nous allons aussi, de temps à autre, lancer un mot, une citation, un thème… à partir duquel vous aurez la possibilité de proposer un texte qui prendra place dans la rubrique.

Coup d’Œil, nous l’envisageons comme un lieu, un espace d’accueil au travail d’écriture. L’orientation du comité est de faire place, pour qui le souhaite, à une intervention sous une modalité différente (aux côtés des séminaires, cours, journées, cartels…), à partir de son point de rencontre avec la psychanalyse : y mettre sa touche en quelque sorte. Nous vous lancerons donc de temps en temps un « truc », tel « un pavé dans la mare » (LACAN J., "Radiophonie", dans Autres écrits, Paris, Seuil, 2001, p. 416.), en prenant le risque du « flop », mais aussi à partir d’un effet de vague, du rebond-dire des un.e.s et des autres.

Alors n’hésitez à nous écrire et à envoyer vos propositions à l’adresse suivante : coupdoeil.pole9@gmail.com
Cédric Bécavin, pour le comité Coup d’Œil

« GUTEN TAG, MADAME MERKEL »

Événement théâtral à Plougastel Daoulas, Espace Avel Vor (Le Quartz Nomade)

GUTEN TAG, MADAME MERKEL

Anna Fournier, seule en scène, brosse une fresque de notre histoire européenne, à travers le portrait d’un personnage autant touchant que mythique. «Homme» d’État que n’intéresse ni le sexe, ni l’argent, elle a su être celle qui écoute attentivement tous ses interlocuteurs, avant de faire des choix politiques qui engagèrent la vie de millions de personnes.Suite

Le par

Tombeau de Jacques Lacan

«  (…) la psychanalyse fut le premier « lieu » où il eut vraiment l’impression qu’on l’écoutât et le considérât. Il lui avait même semblé qu’il avait « appris à parler » en analyse, un peu seul, mais il dut bien entendu en convenir, beaucoup avec son analyste[1]. »

Cette année, pour les quarante ans de la mort de Jacques Lacan, paraissent et paraitront divers ouvrages… Laissant glisser mon regard sur les derniers parus dans une célèbre librairie rennaise, me voilà arrêtée par un « Tombeau de Jacques Lacan », titre qui pouvait sembler, au premier abord, ne pas résonner avec le temps estival à venir comparé à son voisin « Freud à la plage ».Suite

Le par

Petite réaction à la lecture du poème d’Isabelle Cros…

« Le discours rompt π » conlut le poème d’Isabelle Cros
Surprise
N’est-ce pas le nombre transcendant
Qui suspend le discours

Le par
Tous les coups d'oeil

Activités

Le pôle Ouest de l'Ecole de Psychanalyse des Forums du Champ Lacanien - France permet à chacun de trouver différentes modalités de travail pour penser son rapport à la clinique psychanalytique.

Suite

Agenda

Conférence CCPO - Roser CASALPRIM

20/11/2021 /

Conférence du Collège de Clinique Psychanalytique de l’Ouest Roser CASALPRIM, psychanalyste à Barcelone : « Clinique analytique et Santé mentale » Après-midi ouvert au public moyennant u…

Lire la suite

Hystéries - Journées Nationales EPFCL-France

27/11/2021 - 28/11/2021 / Paris

Hystéries Hystéries ? Le terme est ancien. Il apparaît dans un texte médical de l’Égypte antique1, puis est utilisé par Hippocrate2. Il désigne une affection de la matrice, hystera, et signa…

Lire la suite

Conférence CCPO - Brigitte HATAT

29/01/2022 / Rennes

Conférence du Collège de Clinique Psychanalytique de l’Ouest Brigitte Hatat, psychanalyste à Reims : « Pour une clinique borroméenne » * Après-midi ouvert au public moyennant un droit d’…

Lire la suite
Tous les évènements