Mensuel

Billet de la rédaction

« Qu’est-ce qui en propre fait l’humain ? », « qu’est-ce que nous pouvons qualifier d’humain ou d’inhumain ? » Des questions qui ouvrent le Mensuel de décembre avec un texte d’Albert Nguyên, issu d’une intervention faite au séminaire epfcl de Montpellier. En se référant à la Seconde Guerre mondiale et à la barbarie nazie ainsi qu’à d’autres phénomènes plus actuels, Albert Nguyên nous rappelle qu’« au plus intime de l’humain règne la pulsion de mort », mais aussi que « la psychanalyse donne les outils, les armes pour que l’humain persévère dans l’homme ».

Ce Mensuel présente les trois premières interventions du séminaire École de l’année 2019-2020, qui a pour thème « Actualité de la névrose ». Dans la séance inaugurale, il s’agissait de se pencher sur la visée du diagnostic à partir de la question : « Le diagnostic : pourquoi faire ? » Anne Lopez rappelle que la direction de la cure s’appuie sur le repérage de la structure. La question du diagnostic est liée à celle de la structure. Poser un diagnostic requiert une certaine prudence et peut demander du temps. Elle souligne qu’il y a un au-delà du diagnostic avec la nécessité de tenir compte du « plus singulier de chaque Un ». Bernard Nominé pense cette question du diagnostic à la lumière du noeud borroméen avec « le repérage des trois registres dans la symptomatologie clinique », réel, symbolique et imaginaire, et la lecture des erreurs de connexions entre ceux-ci. Radu Turcanu montre les difficultés que nous pouvons rencontrer dans notre pratique à propos du diagnostic. Il revient sur le fait qu’à la différence de la clinique psychiatrique, la clinique psychanalytique est une clinique de la singularité ; l’approche lacanienne invite « à traiter chaque cas dans sa singularité ».

Avec son texte « Rêves de paradis », Colette Sepel nous emmène dans le film de Pietro Marcello, Martin Eden, une adaptation du roman de Jack London. C’est une histoire d’amour entre un jeune marin prolétaire, Martin Eden, et Elena Orsini, une jeune femme belle et érudite issue d’une famille bourgeoise. Martin a deux rêves inatteignables : entrer dans le monde d’Elena en devenant un écrivain célèbre et retrouver « le paradis perdu de l’enfance ».

« Inégalités » est le thème du séminaire Champ lacanien de cette année. Pour introduire celui-ci, ce Mensuel publie les trois interventions faites lors de la première séance qui portait sur les « Inégalités homme femme ». Hélène Dutériez aborde ce sujet sous l’angle de la violence faite aux femmes, un effet de la « domination masculine », et se réfère aux formules de la sexuation introduites par Lacan pour éclairer ce « phénomène ancestral ». Elle relève aussi comment certaines prises de position et pratiques ont pour finalité de soustraire la femme à la jouissance. Si l’inégalité entre les hommes et les femmes peut engendrer la violence, une femme peut aussi « savoir y faire avec son inégalité ». C’est ce que nous montre Anita Izcovich à travers l’acte de résistance propre aux femmes pendant la Seconde Guerre mondiale. Pour aborder les inégalités homme femme, David Bernard extrait un passage du séminaire …Ou pire dans lequel Lacan s’oppose à l’équation : la femme = l’homme. Il ne s’oppose pas à l’égalité des hommes et des femmes sur un plan social, mais il nous amène à prendre en compte le réel de la différence des sexes sur un plan subjectif.

Avec la publication de deux interventions faites à Rennes en juin dernier à l’occasion d’une après-midi de cartels autour de la question « Pourquoi le cartel ? » préparatoire à la journée d’École des cartels du 14 juillet, nous revenons sur le cartel comme organe de base de l’École. François Boisdon parle de l’enseignement de Lacan qui passe par la parole et qui, avec la transcription, est passé de l’oral à l’écrit. Le dispositif du cartel est « l’organe de base du travail » pour tenter de lire quelque chose de ce qui a été dit. Pour Alexandre Faure, ce dispositif vise à faire exister un savoir nouveau à partir d’« un désir d’en savoir plus ».

Anne-France Chatiliez-Porge

Pdf du Mensuel

Sommaire

Billet de la rédaction

Séminaire EPFCL
« La psychanalyse, encore »

« Actualité de la névrose »

Entrée des artistes

Séminaires Champ lacanien
« Inégalités »

Travaux des cartels