Le juif et la sorcière

Tout d’abord le titre : qu’est-ce que c’est que ce titre ?
« Le juif et la sorcière ». S’agit-il de l’homme Freud et la sorcière psychanalytique ? Non, ce n’est pas tout à fait ça ici.
Juif et sorcière comme nous allons le voir, sont deux figures liées, tant dans l’histoire que dans le langage, qui peuvent avoir un certain poids du côté de l’insulte et de la dépréciation. Ce sont deux semblants qui jouent au littoral, venant faire trembler le semblant d’homme : cette vacillation nous donne la mesure de ce qui fait constitution dudit semblant d’homme, de par ses bords et ses limites.

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

Introduction – Entendre le symptôme

Intervention d’introduction au stage du CCPO « Entendre le symptôme », 31 janvier & 1er février 2019
 
« Il y a eu un moment dans l’histoire où il y a eu assez de gens désœuvrés pour s’occuper tout spécialement de ce qui ne va pas, et donner là une formule du « ce qui ne va pas » à l’état naissant, si je puis dire.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

Les sœurs Papin ou le regard qui tue

Texte d’une intervention prononcée dans le cadre du Collège de Clinique Psychanalytique de l’Ouest, le 1er Avril 2017, à Rennes.
 
Voici 84 ans, soit plus d’un demi-siècle, Le 2 février 1933 au Mans un double meurtre était commis dans des circonstances encore inédites selon les annales de criminologie.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

Les symptômes de l’inconscient, parce qu’il y en a d’autres ?!

Que dire des symptômes de l’inconscient, dans le champ de la pratique clinique, quand celle-ci est, non pas celle d’un psychanalyste et de la cure, mais celle d’un psychologue qui travaille dans le champ des soins palliatifs ?

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

Faute de pouvoir en dire plus ni mieux

Article paru dans la revue PLI n° 8 (revue de psychanalyse de l’EPFCL-France pôle Ouest) à partir d’une intervention lors de la Journée d’étude du CCPO « Perversion polymorphe – L’enfant dans l’adulte » le samedi 9 février 2013 à Rennes
Ayant fait le projet de travailler sur « le symptôme au sens analytique », j’ai relu la conférence que Lacan a faite à Genève en 1975, sa conférence sur le symptôme1.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

Inconscient ou « Une-bévue » ?

Article d’Albert Nguyên paru dans la revue PLI n° 3 (revue de psychanalyse de l’EPFCL-France Pôle 9 Ouest). Intervention prononcée lors de la Journée d’Étude du Collège de Clinique Psychanalytique de l’Ouest à Rennes, le 7 juin 2008

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

La présentation de malade avec un psychanalyste

 
Brouillet immortalise, en 1887, la présentation de la malade avec son tableau une leçon clinique à la Salpêtrière.  Cette leçon c’est le célèbre neurologue Jean-Martin Charcot qui la donne à ses collaborateurs et étudiants. Il soutient le corps de la patiente, Blanche Wittman, évanouie, les yeux révulsés avec le poignet gauche retourné.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

Primo Levi et le langage

Article d’Anne Henry publié dans la revue PLI n° 1 (revue de psychanalyse de l’EPFCL-France – Pôle 9 Ouest). Extrait de : Anne Henry, L’écriture de Primo Levi : entre deuil et suicide, Editions L’Harmattan, Paris, 2005 (reproduit avec l’aimable autorisation de l’Editeur)

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print