« S’affirmer comme homme[1] » ou d’un usage de la parole chez l’homme

Texte prononcé dans le cadre du séminaire collectif de psychanalyse, Ce qui fait l’homme, le jeudi 13 décembre 2018, à Rennes.
 
Existe-t-il un rapport spécifique de l’homme à la parole ? Autrement dit, le corps qu’on a[2], conditionne[3]-t-il la parole, et plus précisément ce qui se dit dans une psychanalyse[4] ?Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

« Ce curieux  besoin chez les marins de faire des phrases* » : du problème de ce qui fait notre texture

Intervention au Collège Clinique de Psychanalyse de l’Ouest, à Rennes, le 29 septembre 2018, journée d’ouverture sur le thème « paroles et violence »
 
Le titre qui a été choisi pour cette nouvelle année du CCPO (Paroles et violence) m’a tout de suite évoqué un aspect qui me semble important à interroger pour ce qui sera notre travail: un certain lien consubstantiel de la parole avec la violence,  prise ici dans son sens de force qui s’impose avec des effets néfastes.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

Structure et Discours : de la subjectivité contemporaine

Texte prononcé à Toulouse, le 13 octobre 2012, dans le cadre de la Journée d’étude de l’Axe 2, « Clinique psychanalytique du sujet » du Laboratoire de Clinique, Psychopathologie et Interculturel (L.C.P.I) de l’Université de Toulouse 2 Le Mirail.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print