Savoir-faire et savoir-y-faire

Texte remanié à partir de l’intervention prononcée le 28 septembre 2019 à Saint-Brieuc dans le cadre des ateliers de clinique analytique sur le thème : « Lacan aujourd’hui…Que nous enseignent encore ses présentations de malades à Sainte-Anne ? »
 
Quand on lit les présentations de malades de Lacan à St-Anne, on découvre le dispositif orienté par la psychanalyse : c’est avant tout la rencontre d’un sujet avec un psychanalyste.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

Ce que savait Schreber

Nous reviendrons ici à ce que Schreber savait de la langue, non seulement dans sa dimension de langage, mais aussi de lalangue, selon le concept forgé par Jacques Lacan. Nous verrons en effet que ce qu’il nomma la langue fondamentale, est aussi faite de ces Uns de lalangue, faits le plus souvent chez lui d’expressions, dont il nous décrira alors non seulement leur rapport particulier aux affects, mais aussi leur matérialité sonore et musicale.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

Schreber, généalogiste

 
Burn out version D.-P. Schreber
Daniel Paul Schreber, alors âgé de 42 ans, est nommé à la présidence de la cour d’appel du Land de Dresde le 1 octobre 1893.  Ecrasé par une « somme de travail […] singulièrement lourde[1]»,  il tente de s’étrangler avec une serviette dans la nuit du 21 novembre. Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

L’énonciation mélancolique

Article de Frédéric Pellion publié dans la revue PLI n° 4 (Revue de psychanalyse de l’EPFCL-France pôle Ouest) à partir d’une intervention prononcée le 31 janvier 2004 à Rennes dans le cadre des activités du CCPO. Le texte de cette intervention a également été publié dans la revue de psychanalyse « Savoirs et clinique » n°4. 2004/1.

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

L’infini de la mélancolie

Article de Jean-Michel Arzur publié dans la revue PLI n° 1 (revue de psychanalyse de l’EPFCL-Pôle 9 Ouest). Lecture de Délire des negations, Actes du colloque des 12 et 13 décembre 1992, sous la direction du Pr. Yves Baumstimler, de Jorge Cacho et du Dr Marcel Czermak, in Le discours psychanalytique, Editions de l’Association Freudienne Internationale, 1993.

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

L’atelier jardin… structuré comme un langage ?

Article de Loïc Habasque publié dans PLI n° 3 (Revue de psychanalyse de l’EPFCL-France Pôle Ouest), à partir d’une intervention prononcée au Collège de Clinique Psychanalytique de l’Ouest à Morlaix en septembre 2007.

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

La présentation de malade avec un psychanalyste

 
Brouillet immortalise, en 1887, la présentation de la malade avec son tableau une leçon clinique à la Salpêtrière.  Cette leçon c’est le célèbre neurologue Jean-Martin Charcot qui la donne à ses collaborateurs et étudiants. Il soutient le corps de la patiente, Blanche Wittman, évanouie, les yeux révulsés avec le poignet gauche retourné.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

La présentation de malades, mise en scène d’un drame

Intervention au Collège de Clinique Psychanalytique de l’Ouest le 13 novembre 2015 à Brest, à partir d’une version prononcée lors de la première Journée d’Étude du CCPO en 2000 à Rennes
Au-dessus du divan de Freud, dans son bureau de Londres, est suspendu un tableau célèbre, il s’agit d’une présentation de malades à la Salpêtrière dans le service du professeur Charcot.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print