Ce que savait Schreber

Nous reviendrons ici à ce que Schreber savait de la langue, non seulement dans sa dimension de langage, mais aussi de lalangue, selon le concept forgé par Jacques Lacan. Nous verrons en effet que ce qu’il nomma la langue fondamentale, est aussi faite de ces Uns de lalangue, faits le plus souvent chez lui d’expressions, dont il nous décrira alors non seulement leur rapport particulier aux affects, mais aussi leur matérialité sonore et musicale.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print