De l’exil dans l’analyse lacanienne… passer la frontière et en tirer les conséquences

C’est à partir de ce qui fait la spécificité de la psychanalyse et de son éthique, le fil de la passe clinique, que j’ai choisi d’aborder ce thème de la 1ière convention européenne : « Le dire des exils ». Envisageons-le sous l’angle de la clinique analytique, partant de ce seuil qui ouvre à la séquence finale et fait de l’analyse « une thérapeutique pas comme les autres[3] ».

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

De quelle vérité s’agit-il ?

Que demande le demandeur d’asile?
L’asile. Demander l’asile. Voilà une formule qui en dit déjà beaucoup. Les différentes définitions données par le petit Robert nous disent : « L’asile est un lieu inviolable, où se réfugie une personne poursuivie. Lieu où l’on se met à l’abri, en sûreté contre un danger ».Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

L’exil de la langue – Introduction

Article de Roger Mérian publié dans la revue PLI n° 1 (revue de psychanalyse de l’EPFCL-Pôle 9 Ouest). Conférence prononcée à Rennes le 17 décembre 2005 dans le cadre d’un colloque ayant pour thème « L’exil de la langue », organisée par les membres de Rennes de l’Ecole de Psychanalyse des Forums du Champ Lacanien

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

Primo Levi et le langage

Article d’Anne Henry publié dans la revue PLI n° 1 (revue de psychanalyse de l’EPFCL-France – Pôle 9 Ouest). Extrait de : Anne Henry, L’écriture de Primo Levi : entre deuil et suicide, Editions L’Harmattan, Paris, 2005 (reproduit avec l’aimable autorisation de l’Editeur)

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

Quand les derniers « exilés » nous quittent

Article de Janine Altounian publié dans la revue PLI n° 1 (revue de psychanalyse de l’EPFCL-Pôle 9 Ouest). Conférence prononcée à Rennes le 17 décembre 2005 dans le cadre d’un colloque ayant pour thème « L’exil de la langue », organisée par les membres de Rennes de l’Ecole de Psychanalyse des Forums du Champ Lacanien.

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print