Aimée nous enseigne encore…

Texte prononcé à Rennes le 4 mars 2017 à l’occasion de la journée d’études du CCPO
Encore ! Parce que cela fait 85 ans que Lacan a présenté sa thèse grâce à cette patiente.Aimée, c’est le nom du transfert de Lacan sur la patiente Marguerite, mais aussi le nom de l’héroïne de son premier roman intitulé « Le détracteur », écrit un an avant son hospitalisation.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

Les femmes et la folie

Conférence prononcée à Rennes au Collège de Clinique Psychanalytique de l’Ouest sous thème de l’année de
« La clinique différentielle des sexes » le 5 octobre 2017
Pour aborder ce thème j’ai choisi de commencer par l’amour. Les femmes parlent d’amour, parfois trop, si on prend l’avis de beaucoup d’hommes.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

Adèle Hugo, une folle en-vie d’amour

Adèle Hugo (1), seconde fille de Victor Hugo et Adèle Foucher, est convaincue à l’âge de 33 ans d’être aimée par un certain Pinson, lieutenant dans l’armée britannique. Après leur rencontre à Jersey où la famille Hugo est exilée pour raison politique en 1855, le lieutenant est affecté dans une garnison à Halifax au Canada puis à la Barbade.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print