La langue comme pot-pourri, avec Louis Wolfson

Intervention prononcée dans le cadre du séminaire collectif « Le pouvoir de la langue » Inconscient, Politique, Corps à Rennes le 24 novembre 2017.
En 1963, les Editions Gallimard reçoivent un manuscrit intitulé « Le schizo et les langues, ou la phonétique chez le psychotique », manuscrit écrit en français par un jeune homme new-yorkais se présentant comme schizophrène.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

Le  « tourneur d’yeux » – commentaire du cas freudien

Article de Jean-Paul Bride paru dans la revue PLI n° 2 (revue de psychanalyse de l’EPFCL-France Pôle 9 Ouest) à partir d’une intervention au Collège de Clinique Psychanalytique de l’Ouest, au C.H.S de Morlaix en 2007.

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print