Du sujet, supposé, (au) savoir… sans sujet, jusqu’au…baffouille-à-je ?

« Sujet supposé savoir », c’est la formule que Lacan définit ainsi en 1967 dans sa proposition du 9 octobre: « pivot d’où s’articule tout ce qu’il en est du transfert ».

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

Position de l’analyste vis à vis du transfert et du symptôme

Texte de l’intervention prononcée dans le cadre du collège de clinique psychanalytique de l’Ouest, « L’efficace du transfert face aux symptômes », le 18 janvier 2020.
 
Il n’y a pas d’analyse sans transfert. Néanmoins celui-ci n’est pas un phénomène réservé uniquement à la relation analytique.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

L’inconscient, un savoir sans sujet ?

Article de Patricia Zarowsky publié dans PLI n° 3 (Revue de psychanalyse de l’EPFCL-France Pôle Ouest), à partir d’une conférence prononcée à Rennes en décembre 2007, dans le cadre du CCPO, sous le thème de l’année : « La part de l’inconscient dans la clinique ».

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print