La langue du témoin

Intervention prononcée lors de la journée d’étude Témoin, pas sans l’Autre ? Organisée par les membres de l’EPFCL du Pôle à Ouest à Rennes le samedi 27 février 2016
Ce qui est arrivé à la langue
« La terreur s’est instaurée dans la manipulation de la langue » écrit Rithy Panh, « les khmers rouges ont commencé par assassiner les mots, ils ont travaillé comme des linguistes.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print