La clinique du soin : une intervention auprès de la population riveraine du Xingu atteinte par l’usine Belo Monte

A CLÍNICA DO CUIDADO: INTERVENÇÃO COM A POPULAÇÃO RIBEIRINHA DO XINGU ATINGIDA POR BELO MONTE
La clinique du soin : une intervention auprès de la population riveraine du Xingu atteinte par l’usine Belo Monte
Auteur : Ilana Katz*
Traduction : Mila Signorelli
Relecture : Alexandre Faure
http://desacontecimentos.com/tag/documentario/
L’installation de l’usine hydroélectrique de Belo Monte, aux marges du fleuve Xingu en Amazonie profonde, eut lieu entre 2011 et 2016.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

Qu’est-ce qui cloche dans le rapport à l’autre ?

Dans son séminaire Encore (1972-73) Lacan dit : « Ce qui fait le fond de la vie en effet, c’est que pour tout ce qu’il en est des rapports des hommes et des femmes, ce qu’on appelle la collectivité, ça ne va pas.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

Cultiver le malaise ou l’impossible bonheur

Le bruit du pot d’eau qui éclate
(L’eau a gelé cette nuit)
me réveille – Basho
Ce sont moins des réponses concluantes que des questions que j’ai rencontrées lors de ce travail dont je vais vous parler ce soir. Le travail de ce texte « malaise dans la civilisation » de Freud qui fait l’idée de notre séminaire collectif, m’a permis de relire ce texte en le juxtaposant à une situation clinique où les questions d’une patiente  sur le savoir médical qui se construit hors de  la souffrance et de la douleur subjective ont pu créer un certain malaise au sein du service où j’exerce.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

La religion : un possible Nom-du-Père ?

« Il n’y rien de plus naturel, dans les circonstances présentes que le recours à Dieu. Rien de plus naturel, parce que la terre tremble dans nos pays bénis, du fait de l’insoumission et de l’incompréhension  des autres. Malheureusement, les missionnaires ont fait leur temps et les managers ne font pas le poids.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print

Le Un du singulier et le pluriel de la civilisation

Je commence par cette phrase de Lacan qui sera le fil de mon intervention[1]. Dès le début de son enseignement, en 1953, Lacan noue le singulier et le pluriel dans la psychanalyse : « La terminaison de l’analyse est celle du moment où la satisfaction du sujet trouve à se réaliser dans la satisfaction de chacun, c’est à dire de tous ceux qu’elle associe dans une œuvre humaine.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print