Peut-on s’esquiver ? – Dá para tirar o corpo fora ?

Dans un cadre tout à fait contraire à celui de la clinique dite traditionnelle, cet article a pour but de questionner le pouvoir de la psychanalyse lors d’événements qui dépassent la capacité d’élaboration symbolique des sujets concernés. À partir d’un extrait clinique, on envisage de relater l’expérience du travail de psychanalyse extra‑muros, un travail réalisé par la Clinique du Soin, un modèle de regard sur la souffrance psychique – sous méthodologie psychanalytique – ayant pour objet la population des ribeirinhos, devenus réfugiés de la construction de l’usine hydroélectrique de Belo Monte, en Amazonie, en 2016.

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print