… et si tu n’existais pas

Intervention prononcée lors de la journée pluridisciplinaire Art & psychanalyse organisée par les membres de l’EPFCL du pôle Ouest sur « Le Dire invisible » à Rennes le 23 avril 2016
Les femmes, c’est toujours du chinois ! Après Freud, qui semble n’en savoir pas plus sur ce qu’elles veulent Was will das Weib ?[1], Lacan égrène : « L’universel de ce qu’elle désire, c’est de la folie… toutes les femmes sont folles… Pas toutes… Pas folles du tout… etc. Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print