L’hommosexué s’écrit avec deux aiment

Texte prononcé dans le cadre du Séminaire collectif « Ce qui fait l’homme », le 25 avril 2019, à Rennes.
 
L’énonciation de Lacan nous transporte, parfois nous perd, dans des enchevêtrements de pliures de significations, nous laissant suspendus à la complexité de sa forme et son effet de déploiement infini.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print