Qu’ils parlent !

Intervention prononcée lors de la journée d’étude Témoin, pas sans l’Autre ? Organisée par les membres de l’EPFCL du Pôle à Ouest à Rennes le samedi 27 février 2016
« Il paraît qu’à parler on s’apaise, on comprend, on traverse[1] », mais l’enfant qui le cherche se heurte à un mur ; « les mots, c’est difficile[2] » nous confie Rithy Panh.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print