Agenda

Pourquoi le cartel ? [Questions d'Ecole]

22/06/2019 / Rennes

Demi-journée préparatoire à la journée d’Ecole de l’EPFCL, « Ecole des cartels » qui se tiendra le 14 juillet 2019 à Paris, Maison de la Chimie. Sonia Beaumont : Supporter le cartel et son…

Lire la suite

Le savoir des exils

22/06/2019 / Rennes

Demi-journée préparatoire à la première convention européenne de l’Ecole de Psychanalyse des Forums du Champ Lacanien, « Le dire des exils » qui se tiendra les 12 & 13 juillet 2019 à Par…

Lire la suite

Semblants d'homme

05/10/2019 / Rennes

Argument « Ces hommes, (…) que le semblant embarrasse plutôt », relevait un jour Jacques Lacan. Ce n’était pas là qu’une petite remarque en passant. Nous y retrouverons au contraire deu…

Lire la suite

Coup d'oeil

Poésie irakienne : Ali Thareb « Un homme avec une mouche dans la bouche »

Ali Thareb est né en 1988 en Irak, où il a grandi et vit toujours.
« Un homme avec une mouche dans la bouche » est son premier recueil de textes traduit et publié en français depuis peu et qui a obtenu le Prix des Découvreurs.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print
Le

Reflets de notre époque

Il n’est pas étonnant que Michel Houellebecq se réfère souvent à Balzac, puisque comme lui, il met en scène des personnages qui nous touchent par leur contemporanéité. Le narrateur et personnage central de son dernier roman Sérotonine[1] – vendu à plus de quatre vingt dix mille exemplaires, dès sa parution – en est une nouvelle illustration.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print
Le

Cinécume

Les chatouilles, un film d’Andréa Bescond & Éric Metayer
Le titre lui-même, « Les chatouilles », n’augurait rien de transcendant, plutôt celui d’un énième film sur la gaudriole franchouillarde, sans légèreté, devant égayer une fin d’année morose, alourdie de nuages plutôt orageux… Pourtant la bande annonce, d’une vivacité elliptique, témoignait déjà d’un frémissement de qualité de vrais comédiens, à l’humour délicat sur un sujet qui a priori n’y était pas dédié.Suite

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Print this page
Print
Le
Tous les coups d'oeil

Cartels